mep  

Mouvements Emergents Prometteurs

ex- Mouvement Esthétique Pulsion

Les artistes

 

RENCONTRES 2010

Archives 
 > 2009
 > 2006
 > 2005
 > 2004
 
> 2003
 > 2002
 > 2001

MUSIQUE
 > Dat Dere Trio
 > Hypnotic Trio

ARTS PLASTIQUES
 > Hélène Galante
 > Hélène Lemeunier

 > Boris Michel
 > Nicolas Perigois
 > Christian Thomas
 > Pascal Vigié

DANSE
Compagnies invitées

 > Ajo Y Agua
 > AlinéA
 > Axelaxe

 > Bailando
 > Brigad'zimut
 > Cadams
 > Choreos
 > Coalescence
 > Connivence
 > Com Dab On Danse
 > DKdanse
 > D.O.O.
 > Cie des Dunes

 > l'Entre peaux
 > Exocet
 > la Féé Sel

 > Fluente
 > Germa
 > Humanizarte
 > Idéale Compagnie

 > l'Imprévue
 > Compagn'I Popard

 > Jean Daniel Fricker
 > Juicingha

 > Kimson K Compagny
 > Maemu
 > Oklasma
 > OzE

 > Patrick Ehrhard
 > Patric'Phil Show
 > Performeurs Urbains
 > Cie du Petit Côté
 > Pierre Lebrun

 > Tresessis

Programmation "Jeunes"
 > Afro Swing
 > Bipède
 > Club de Danse Dampont
 > GRS Paris XIème
 > Speedy Rock Club
 > Vibration / Hip-Notik

   

Hélène Lemeunier, artiste peintre

 

expo studio 97
Un thé au harem (65x70 cm) 
Agrandir l'image 
Thé au harem
Marion 
Agrandir l'image 
marion
Agrandir l'image 

Hélène Lemeunier

        a deux périodes de travail très distinctes. De 1996 à 1998 son travail est exclusivement à la peinture à l'huile. Ce sont des femmes pour la majorité. Seuls trois hommes résident au milieu d'une trentaine de pulpeuses et sensuelles Vénus. Aprés un enseignement du dessin très académique, il lui faut plusieurs années avant de se jeter à l'eau et de produire quelque chose de très personnel. La toute première sera "bleu comme une orange", un nu de femme enceinte bleu. Après la surprise, les bleus se suivront mais ne se ressembleront pas. Les inspirations sont multiples comme de simples croquis effectués à l'école ou les mangas dont les héroïnes sont à la fois femme et enfant à l'image d'Hélène Lemeunier. Un petit repos le temps de faire un bébé et d'en profiter pleinement. De janvier 98 à septembre 2000 il n' y aura aucune création. Rien.

        Septembre 2000 est le moment du déclic et aussi du premier collage. Hélène Lemeunier découvre les effets de matières et de couleurs. Aprés avoir vidé des dizaines de tubes de peinture bleu elle reprend goût aux jaune, rouge, vert et aux millions de nuances que nous offrent les palettes graphiques. La technique utilisée est maintenant plus riche car il y a un travail de recherche pour les fonds grâce à la photo, à l'ordinateur et à la reprographie. Restent ses femmes qui font partie intégrante de son travail, la pudeur de la jeune fille a fait place à l'érotisme, parfois à la provocation, mais toujours à la sublimation de ses corps.

Ses projets

        "J'avais 18 ans lorsque pour la première fois je suis allée au Musée Rodin… Rencontre avec Mlle Say… Son génie, sa folie… J'ai maintenant 30 ans (depuis quelques mois), et je suis toujours fascinée par ces deux artistes longtemps comparés et pourtant si différents l'un de l'autre à mes yeux. J'ai relu le roman d'Anne Delbé une Femme, j'ai découvert le dossier Camille Claudel de Jacques Cassar qui consacra une partie de sa vie à ses recherches et révéla au grand public un des plus grands sculpteurs de son siècle, les correspondances de Camille Claudel ont été éditées il y a peu de temps… Autant de beaux ouvrages pour redécouvrir une artiste de génie, une femme passionnée et passionnante. Elève, modèle et maîtresse de Rodin, elle ne fut pas seulement l'ombre du grand maître, son œuvre est une œuvre à part entière derrière laquelle se cache le génie, le travail acharné et un destin cruel. Leurs sculptures ne sont pas seulement des pièces d'art mais surtout une représentation visuelle de leur histoire, c'est une sorte de dialogue créateur, à chaque moment clef de cette relation fut créée une œuvre racontant la joie, l'amour ou exultant la tricherie, l'amerture et le chagrin. Le corps sert alors de support et de moyen d'expression pour ces deux artistes, comment ne pas voir… ce qu'ils n'auraient pas voulu nous dire.

        Je vais donc travailler sur une dizaine de sculptures, qui m'ont inspirée pour ce qu'elles disent et pour ce que j'y vois. Cette série de tableaux n'est en aucun cas une illustration du mythe du Claudel-Rodin, je ne cherche pas non plus à reproduire leur travail, c'est juste mon interprétation de l'histoire que je lis sur ces corps. Je ne suis pas seule pour porter ce projet, un jeune auteur passionné autant que moi par Rodin et Claudel a écrit les textes qui figureront sur les tableaux. Cette collaboration, comme ce fut le cas il y a plus d'un siècle, est un échange d'inspiration à travers un amour commun… celui de l'art."


Hélène Lemeunier
hlemeunier@hotmail.com
Site Web : helene.lemeunier.free.fr


 
   

Page mise à jour le04/03/2007