mep  

Mouvements Emergents Prometteurs

Les compagnies

 

RENCONTRES 2010

Archives 
 > 2009
 > 2006
 > 2005
 > 2004
 
> 2003
 > 2002
 > 2001

MUSIQUE
 > Dat Dere Trio
 > Hypnotic Trio

ARTS PLASTIQUES
 > Hélène Galante
 > Hélène Lemeunier

 > Boris Michel
 > Nicolas Perigois
 > Christian Thomas
 > Pascal Vigié

DANSE
Compagnies invitées

 > Ajo Y Agua
 > AlinéA
 > Axelaxe

 > Bailando
 > Brigad'zimut
 > Cadams
 > Choreos
 > Coalescence
 > Connivence
 > Com Dab On Danse
 > DKdanse
 > D.O.O.
 > Cie des Dunes

 > l'Entre peaux
 > Exocet
 > la Féé Sel

 > Fluente
 > Germa
 > Humanizarte
 > Idéale Compagnie

 > l'Imprévue
 > Compagn'I Popard

 > Jean Daniel Fricker
 > Juicingha

 > Kimson K Compagny
 > Maemu
 > Oklasma
 > OzE

 > Patrick Ehrhard
 > Patric'Phil Show
 > Performeurs Urbains
 > Cie du Petit Côté
 > Pierre Lebrun

 > Tresessis

Programmation "Jeunes"
 > Afro Swing
 > Bipède
 > Club de Danse Dampont
 > GRS Paris XIème
 > Speedy Rock Club
 > Vibration / Hip-Notik

   

Association L'entre peaux

L'association L'entre peaux, souhaite contribuer aux diverses formes d'art, promouvoir la recherche de ces arts et leurs interactions, croit que les projets alliant les différents arts en point connexe peuvent permettre l'enrichissement par l'échange, un aboutissement inattendu et apporter des regards d'horizons variés sur tout support créatif.
Elle recherche donc une lecture transversale, un recoupement artistique et non pas une classification cloisonnée des arts. Dans cette lignée, L'entre peaux propose de pouvoir aussi mêler l'art à des pratiques multidisciplinaires sortant de ce cadre.
Depuis 2001, L'entre peaux est un lieu de recherche chorégraphique où se sont mêlées diverses disciplines et où se sont concrétisées plusieurs créations encore diffusées aujourd'hui.
Si ces dernières sont hétéroclites, elles se regroupent toutes autour de l'objet, axe principal de notre travail.
L'objet s'est imposé naturellement au centre de la recherche chorégraphique de la compagnie.
L'aspect anodin des objets choisis : adhésifs, bottes, terre, manteaux… est essentiel en ce sens qu'il rapproche la danse de l'état de corps naturel et organique, opposé à une danse mécanique éloignée de la gestuelle proche du quotidien.
Cette matérialité est source de création tant dans le geste inattendu que dans la contrainte physique qu'il procure.
La compagnie développe son propre langage chorégraphique dans ce sens et souhaite la promouvoir tout en élargissant son champs d'intervention. La scène est pour elles, jeunes chorégraphes, indispensable car elle permet à toute création de vivre, de trouver son public.

  Si mes souvenirs sont bons, il fut un temps où j'allais chausser des bottes en caoutchouc  

Si mes souvenirs... Création de 12 min chorégraphiée et interprétée par Sabrina Mergey et Cannelle Pdehetazque.
Musique : Sébastien Cabour.

Tout ce qui se présente à la pensée, donné par l'expérience est occasion ou matière...
Contrairement à nos précédentes créations, nous avons choisi une approche nouvelle de l'objet, basée sur sa réelle utilisation et sa répercussion sur le mouvement.
Les bottes, objets particuliers car portés, ont été le moyen de nos idées. Impliquant un rapport physique particulier, ordinaire, connu de tous ; cet objet s'est révélé être plus dangereux que prévu. 923 grammes en plus ont influés voire provoqués chez nous un changement d'état de corps : conscience subtile de notre rapport au sol, projections de matière, réelle consistance.
L'empreinte de la botte est inévitable, nous l'avons voulue témoin de l'évolution de l'objet, l'itinéraire devient de fait traçable à tout moment. Elle laisse le souvenir à court ou moyen terme de la mémoire de l'individu porteur de l'objet et de l'objet lui-même. S'établit alors un espace intrinsèque matrice de l'objet où se mêlent matières plastique et organique.


Association L'entre peaux
Sabrina Mergey - Cannelle Pdehetazque
81, rue des Prairies
75020 Paris
knel.p@wanadoo.fr

 
   

Page mise à jour le14 décembre 2003